Mot-clé : Deuxième guerre mondiale

Le Drapeau, par Jean Zay.

 
« Ils sont quinze cent mille qui sont morts pour cette saloperie-là.
Quinze cent mille dans mon pays, Quinze millions dans tous les pays. »

Jean Zay

Italie-Brésil 3 à 2 (extrait 2: La « start » de Kiev), par Davide Enia.

« Quiconque était dans le stade raconte pourtant que même en cet instant l’instinct du gardien de but fut plus fort que tout chez Nikolai Trusevich, et cet unique projectile qui le tua, Nikolai Trusevich le para avec le cœur. »

Davide Enia

Radio clandestine, Mémoires des fosses ardéatines (3), par Ascanio Celestini.

« Et tout le monde lui disait « Racontez… racontez… » et lui il parlait de la première guerre mondiale, de la guerre que nous avons gagnée.
Tandis que les histoires de notre guerre, la guerre dont on n’a pas encore compris si nous l’avons gagnée ou perdue, nos histoires, personne ne veut les entendre. »

Ascanio Celestini

L’ordre a déjà été exécuté, Rome, Les Fosses ardéatines, la mémoire (introduction), par Alessandro Portelli.

« Ce livre est pour l’essentiel une réflexion sur deux points qui dominent les textes des Allemands et du Vatican : d’un côté la formule « cet ordre a déjà été exécuté », de l’autre la nette distinction entre les « victimes » (les Allemands), les « personnes sacrifiées » (les 335 hommes tués en représailles aux Fosses Ardéatines) et les « coupables ayant échappé à l’arrestation » (les partisans). »

Alessandro Portelli