Nous, tandis que la maison s’écroule, par Carlo Bordini.

 
Nous, qui sommes en train de vivre le début de la débâcle de la civilisation humaine,
nous nous soucions de changer le papier peint
et de lustrer les meubles
tandis que la maison s’écroule, nous nous consacrons à de ruineuses disputes avec le gardien
et nous faisons des projets pour améliorer (embellir) les serrures de nos maisons
nos maisons sont en train de s’écrouler et nous nous soucions de les embellir
parce que les animaux domestiques ont besoin d’une ambiance agréable

Traduction d’Olivier Favier.

On trouvera une bio-bibliographie de Carlo Bordini à la suite du poème Les Gestes.
 

NOI, MENTRE LA CASA CROLLA

 
Noi, che stiamo vivendo l’inizio del tracollo della civiltà umana,
ci preoccupiamo di cambiare la carta da parati
e di lucidare i mobili
mentre la casa crolla ci dedichiamo a rovinose dispute con il portiere
e facciamo progetti per migliorare (abbellire) le serrature delle nostre case
le nostre case stanno cadendo e noi ci preoccupiamo di abbellirle
perché gli animali domestici hanno bisogno di un ambiente sereno

Tratto da Carlo Bordini, I costruttori di vulcani, Luca Sossella, Bologna, 2010.