La Guerre d’Éthiopie: un inconscient italien, par Olivier Favier.

« Le 11 août dernier, un mausolée au Maréchal Rodolfo Graziani a été inauguré dans sa ville natale d’Affile, à 70 km de Rome. La région l’a financé à hauteur de 170 000 euros. En Italie, personne ou presque n’a relayé ce curieux évènement. »

Olivier Favier

Le Mal, 1914 – 1917 (extraits), par René Arcos.

« Mais non, le monde ne mourrait pas pour si peu. Il continuerait à vivre, parce qu’il le faut bien et aussi parce que, malgré tout, il en a bien envie. L’époque seule est mauvaise et se trompe. Que le sang et les larmes coulent aujourd’hui, après-demain ne s’en souviendra plus et reverra l’homme éclater de rire, danser et chanter, alors même que la terre n’aura pas fini de digérer les « autres ». »

René Arcos

Fascisme passé, fascisme à venir, par Robert Paxton.

« Des mesures draconiennes prises par une bourgeoisie effrayée -voilà qui pourrait être une bonne définition du fascisme. En ce sens, Vichy est fasciste. En ce sens aussi, le fascisme est encore à venir. »

Robert Paxton

Italbanais (extrait), par Saverio la Ruina.

« Parce qu’en 46, l’Europe ils l’ont divisée comme un stade de football : d’un côté, les supporters de l’Amérique, et de l’autre, les supporters de la Russie. L’Italie, qui était pour l’Amérique, était d’un côté et l’Albanie, qui était pour la Russie, de l’autre. Au milieu, ils ont tracé une ligne et malheur à celui qui la franchissait. Et si quelqu’un la franchissait, ils le disqualifiaient à jamais, c’est à dire qu’ils le tuaient. Puis, ils ont dit que la ligne n’était pas assez sûre et ils y ont mis un rideau en fer. Puis, ils ont dit que même le rideau en fer n’était pas assez sûr et ils y ont mis un mur en ciment. Puis, ils ont dit que même le mur en ciment n’était pas assez sûr mais les autres ont répondu « oui, mais bordel qu’est-ce qu’on met à la place du mur ? » Et ils se sont arrêtés. »

Saverio La Ruina

Cœur sombre (extrait), par Francesco Niccolini.

« Les meurtres sont accomplis par des enfants soldats en public.
Après leur premier crime, leur obéissance sera totale.
Le fonctionnement de la majeure partie des armes est aujourd’hui très simple elles peuvent être démontées, remontées et utilisées par un enfant de moins de dix ans. armes légères fabriquées en occident et payées avec leurs diamants, leur pétrole, leur terre et leur vie. »

Francesco Niccolini