Le voyage de ma vie est encore loin d’être terminé, par Xu Lizhi.

 
C’est quelque chose d’inattendu
Le voyage de ma vie
Est loin d’être fini
Mais il va s’interrompre à mi-chemin
Ce n’est pas comme si une telle détresse
N’avait pas existé avant
Simplement elle n’arrivait pas
Aussi soudainement
Aussi férocement
Les luttes se suivent
Mais tout est vain
Je veux me soulever plus que n’importe qui
Mais mes jambes ne répondent pas
Mon estomac ne répond pas
Je ne peux que rester allongé
Dans le noir, à envoyer
Un signal de détresse muet, encore et encore
Auquel me répond, encore et encore
L’écho du désespoir.

Traduit du chinois par Alain Léger,
in La machine est ton seigneur et ton maître, Agone, 2015

 

Ouvrier chez Foxconn, firme taïwannaise et premier fabriquant mondial de composants informatiques, Xu Lizhi s'est suicidé le 30 septembre 2014 à l'âge de 24 ans. Il travaillait dans la ville de Shenzhen, où se concentrent la gande partie des ateliers présents en Chine continentale. Sous-traitant des grands groupes étasuniens (Google, Apple, Microsoft...), français (Technicolor), finlandais (Nokia), coréens (Samsung), chinois (Lenovo) etc." width="533" height="533" /> Ouvrier chez Foxconn, firme taïwanaise et premier fabriquant mondial de composants informatiques, Xu Lizhi s'est suicidé le 30 septembre 2014 à l'âge de 24 ans. Il travaillait dans la ville de Shenzhen, où se concentrent une bonne partie des ateliers présents en Chine continentale. Sous-traitant des grands groupes étasuniens (Google, Apple, Microsoft...), français (Technicolor), finlandais (Nokia), coréens (Samsung), chinois (Lenovo) etc.  Foxconn emploie 1,3 million de personnes, en Chine mais aussi en Europe, dans les deux Amériques, au Japon, en Inde, en Australie, en Corée du Sud.

Ouvrier chez Foxconn, firme taïwanaise et premier fabriquant mondial de composants informatiques, Xu Lizhi s’est suicidé le 30 septembre 2014 à l’âge de 24 ans. Il travaillait dans la ville de Shenzhen, où se concentrent une bonne partie des ateliers présents en Chine continentale. Sous-traitant des grands groupes étasuniens (Google, Apple, Microsoft…), français (Technicolor), finlandais (Nokia), coréens (Samsung), chinois (Lenovo) etc.  Foxconn emploie 1,3 million de personnes, en Chine mais aussi en Europe, dans les deux Amériques, au Japon, en Inde, en Australie, en Corée du Sud. Venu de la campagne, Xu était ce qu’on appelle en Chine un travailleur-migrant. Amoureux des livres, il aimait les commodités que lui offraient les bibliothèques de Shenzhen et il a cherché à plusieurs reprises à échapper à la vie de l’usine à laquelle il semblait condamné. La plupart de ses collègues passent quelques années sur les chaînes de montage avant de retourner vivre à la campagne. N’ayant pas réussi à trouver une place en librairie ou dans le centre de documentation de l’entreprise -il publiait beaucoup de ses textes dans le journal interne- Xu a mis fin à ses jours.

 
《我一生中的路还远远没有走完》
« My Life’s Journey is Still Far from Complete »

这是谁都没有料到的
This is something no one expected

我一生中的路
My life’s journey

还远远没有走完
Is far from over

就要倒在半路上了
But now it’s stalled at the halfway mark

类似的困境
It’s not as if similar difficulties

以前也不是没有
Didn’t exist before

只是都不像这次
But they didn’t come

来得这么突然
As suddenly

这么凶猛
As ferociously

一再地挣扎
Repeatedly struggle

竟全是徒劳
But all is futile

我比谁都渴望站起来
I want to stand up more than anyone else

可是我的腿不答应
But my legs won’t cooperate

我的胃不答应
My stomach won’t cooperate

我全身的骨头都不答应
All the bones of my body won’t cooperate

我只能这样平躺着
I can only lie flat

在黑暗里一次次地发出
In this darkness, sending out

无声的求救信号
A silent distress signal, again and again

再一次次地听到
Only to hear, again and again

绝望的回响
The echo of desperation.

English and Chinese version on Nao’s blog.

Pour aller plus loin: