Mot-clé : El lado oscuro del corazón

Versions, par Eliseo Diego.

« La mort est cet ami qui apparaît sur les photographies de famille, discrètement sur un bord, et que personne jamais n’est parvenu à reconnaître. »

Eliseo Diego

Textos originales en español y traducciones en español.

Rodolfo Alonso (español, Argentina) Crepúscolo de Venus Flora y fauna Mario Benedetti (español, Uruguay) Táctica e estrategia extraído de El lado oscuro del corazón , Eliseo Subiela (Canada / Argentina 1992) Non te salves extraído de El lado oscuro del corazón , Eliseo Subiela (Canada / Argentina 1992) Rostro de vos extraído de El lado oscuro del corazón, Eliseo Subiela (Canada / Argentina 1992) Defensa de laLire la suite…

Dichotomie non sanglante, par Oliverio Girondo.

« Et à l’instant précis
d’entrer dans une maison,
je découvre que j’y étais déjà avant d’être arrivé »

Oliverio Girondo

Communion plénière, par Oliverio Girondo.

« Mes nerfs adhèrent
à la boue, aux parois,
étreignent les ramures,
pénètrent dans la terre,
s’éparpillent dans l’air,
jusqu’à gagner le ciel. »

Oliverio Girondo

Sur la poésie

Carlo Bordini, Brève histoire et brève description du festival de poésie de Medellín. Carlo Bordini, Poésie, la seule qui dise la vérité. Mauro Fabi, La poésie et la vérité. Postface à Mauro Fabi, Le domaine des morts / Il dominio dei morti, Évian, Alidades, 2011. Olivier Favier / Francesco Pontorno, Haute simplicité (entretien avec CarloLire la suite…

Youkali, par Roger Fernay.

« Youkali, c’est le pays de nos désirs
Youkali, c’est le bonheur, c’est le plaisir
Mais c’est un rêve, une folie
Il n’y a pas de Youkali »

Teresa Stratas

Ne te sauve pas, par Mario Benedetti.

« ne te sauve pas, ni maintenant
ni jamais »

Mario Benedetti

Epouvantail 18, par Oliverio Girondo.

« Pleurer à flots.
Pleurer la digestion.
Pleurer le sommeil.
Pleurer devant les portes et devant les ports.
Pleurer le sentiment et le sensationnel. »

Oliverio Girondo

Visage de toi, par Mario Benedetti.

« j’ai une solitude
si pleine de gens
que je peux l’organiser
comme si c’était un défilé
par couleurs
tailles
et promesses
par époques
par toucher
par saveur »

Mario Benedetti

Tactique et stratégie, par Mario Benedetti.

« ma tactique est
de m’arrêter dans ton souvenir
je ne sais comment et je ne sais
sous quel prétexte
mais de rester en toi »

Mario Benedetti