Rubrique : Poésie

(d’autres putains), par Massimo Barone.

« Son prénom finissait en etta, Rosetta/ Marietta. Je préfère Rosetta,
une putain/ sur l’Aurelia hauteur Ladispoli. »

Massimo Barone

Bartolomeo Vanzetti, par Massimiliano Damaggio.

 
« new york, huit heures du soir
je descendais mélancoliquement
les escaliers, je trouvai
un logement
mesquin dans une maison équivoque
je décidai de dormir
sous les arbres »

Massimiliano Damaggio

Aux hésitants, par Bertolt Brecht.

 
« Nous sommes moins nombreux.
Nos mots sont en désordre. Une partie de nos paroles
L’ennemi les a tordues jusqu’à les rendre méconnaissables. »

Bertolt Brecht

Déclaration VVV, par le groupe surréaliste à New York.

 
« Vers une vue totale VVV qui traduise toutes les réactions de l’éternel sur l’actuel, du mental sur le physique, et rende compte du mythe en cours de formation sous le VOILE des événements. »

André Breton

Les Fleurs, par Michele Zaffarano.

 
« Les tulipes aussi
expriment des messages différents
selon la couleur,
les tulipes rouges
signifient
crois-moi
les tulipes rouges reviennent
pratiquement
à des déclarations d’amour,
les tulipes multicolores
signifient
tu as de très beaux yeux,
les tulipes jaunes signifient
il y a le soleil dans ton sourire. »

Michele Zaffarano

Préface, par Michele Zaffarano.

 
« En juin 1920
sur Ordine Nuovo
Gramsci écrit
que lorsqu’en économie
lorsqu’en politique
il y a une classe
(c’est la classe bourgeoise)
qui décide de tout
le processus révolutionnaire
(concret)
ne devient réalité
que dans des lieux
qui sont des lieux
souterrains et obscurs
dans l’obscurité des usines
(par exemple)
dans l’obscurité des consciences
(par exemple). »

Michele Zaffarano

Pantoufles, par Attilio Lolini.

« La nuit arrive en avance
efface le jour
comme une éponge »

Attilio Lolini

Automne, par Carlo Bordini.

« Quand l’imagination
découvre l’invention de soi-même
elle se lasse
d’inventer la réalité
les heures n’existent plus, ni les jours, l’existence et la vie se confondent. »

Carlo Bordini

Poème 48 (Chili, 11 septembre 1973), par Gonzalo Millán.

« 11 Septembre.
Les avions reviennent avec les réfugiés.
Le Chili est un pays démocratique.
L’Argentine est un pays démocratique.
Les forces armées respectent la constitution. »

Gonzalo Millán

Grand comme un besoin de changer d’air, par Léon-Gontran Damas.

« Grand comme un besoin de changer d’air
pour le plaisir d’en finir avec un dilemme
au surcroît double »

Léon-Gontran Damas